Pourquoi ne pas y croire...