Sens interdits : le choix du single